mont-sauvage

Le projet Mont-Sauvage surplombe une petite rivière au creux d’un boisé à Sainte-Adèle. Évoquant les pavillons de camps des Laurentides, le chalet de 1800pi2 est construit de plain-pied et s’intègre discrètement dans le paysage.

 

Le projet intègre plusieurs des principes des constructions passives. En résulte une maison mieux isolée et beaucoup plus étanche aux infiltrations d’air que la moyenne québécoise. Lors du test d’infiltrométrie, le projet obtient un résultat 3.5 fois meilleur que la moyenne des maisons neuves au Québec.

 

Pour l’isolation, des matériaux entièrement biosourcés sont priorisés, soient la fibre cellulosique issue du recyclage du papier et les panneaux de fibre de bois. L’équipe est particulièrement fière d’avoir réalisé un projet de grande qualité architecturale et énergétiquement performant dans un délai très court de quatre mois et demi.

type    résidentiel

lieu    sainte-adèle

conception    l'abri

année    2020

photo    raphaël thibodeau